Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 22:20
 
 Des médailles d'or pour les professeurs de danse de Clara du Conservatoire Artistique de la Polynésie Française, "Te Fare Upa Rau" : bravo à Hugues, Moumoune et Hinavai !
 
Published by Sand
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 08:04
 
 
 
 
 
 
Published by Sand
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 07:42

 Après presque 2h de bus pour environ 60 kms,  nous arrivons à Teahupoo, le lieu de la vague mythique réservée aux très téméraires champions de surf.

A cette époque la vague n'est pas bien haute, il n'y a pas de surfer en vue.

Nous descendons du bus puisqu'il n'y a plus de route et nous empruntons un petit pont qui semble mener nulle part.

Il a beaucoup plu les jours précédents et il faut improviser une passerelle à certains endroits.

C'est l'aventure , les élèves adorent !

 

 

sortie presqu'île 1

 

Les élèves sont accueillis comme des petits rois par les habitants tout heureux de voir autant de visiteurs de la ville !

Le lieu est splendide, entre montagne et lagon , de grands espaces verts font la joie des enfants .

Après la pause goûter, nous partons visiter les plantations environnantes.

 

 

sortie presqu'île 2

 

 La nature est très généreuse dans ce bout du monde !

 Champs de taro, régimes de diverses variétés de bananes, ananas, corrosol, fruits de la passion, arbre à pain , goyaves, papayes,  etc ... la nature semble débordée !

pas besoin d'aller au marché ici ! 

 

sortie-presqu-ile-3.jpg

 

 

sortie presqu'île 4

 

 

petite trempette dans la rivière, attention au gros pick up qui traverse !!

 

 

sortie-presqu-ile-5.jpg

 

 

Pendant ce temps les habitants ont préparé un bon repas pour tous les enfants.

Salade de choux blanc et carottes, poulet petits pois , riz, poé ( mélange de bananes cuites,d'amidon et de lait de coco), d'exquises tartes meringuées à la goyave. MIAM !

 

presqu-ile-6.jpg

 

 

Après-midi :

 Démonstration d'une technique de pêche avec un grand filet .

Ce qui est bien ici c'est qu'on ne revient jamais bredouille, le seau est plein de petits poissons, il y a même un poisson sole.

 

sortie presqu'ile 7

 

Puis dans le ruisseau d'à côté, les élèves essaieront de pêcher d'autres petits poissons que l'on fait en friture.

On leur montrera aussi comment décortiquer une noix de coco et ils se délecteront de sa pulpe blanche.

sortie-presqu-ile-8.jpg

 

 

 

Il faut déjà rejoindre le bus pour rentrer à Papeete !

 Les élèves ont passé une belle journée , avec un temps nuageux comme il fallait pour ne pas trop souffrir de la chaleur.

Tout s'est bien passé, même si on s'est fait attaquer et piquer par les fourmis rouges !!!

Merci maîtresse pour cette belle sortie !

 

sortie-presqu-ile-9.jpg

Published by Sand
commenter cet article
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 03:19
 
  La plage de la Roche Percée à Bourail est sur la côte ouest de la Grande Terre.
 
roche-percee-1.jpg
   .  
Une falaise spectaculaire est creusée de grottes et d'un tunnel percé par les flots.  
 
roche percée
 
De jolies silhouettes à la sortie du tunnel ...
roche percée ombre
     
Le "Bonhomme " est un énorme monolithe de quartz dur sculpté par les vagues et incliné sur son socle.
En passant sous le tunnel on peut rejoindre la magnifique baie des tortues, la plage est bordée de pins colonnaires.
 
baie-des-tortues.jpg
 
 
L'immense plage de Poé avec ses 17 kms  de sable blanc.  
Lors de notre baignade nous avons eu la visite de belles  petites méduses  munies de longues queues d'un bleu électrique ressemblant à un beau ruban de soie , attrayant mais urtiquant.
 L'eau translucide nous a facilité la surveillance pour ne pas se faire piquer.
 plage de poe
 
 
 
La vue du belvédère à Hienghène ( côte ouest) nous a totalement séduit !
Le panorama est tellement splendide que nous avons passé un long moment à admirer ce paysage, sous les beaux flamboyants.
hienghene.jpg
 La Poule Couveuse et le Sphinx montent une garde de pierre de chaque côté de la baie.
Voici une petite vidéo pour vous donner une meilleure idée de ce merveilleux paysage.
 
Published by Sand
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 20:37

 

Kuendu Beach est un petit coin paradisiaque et bien tranquille à quelques kms du centre de Nouméa , à Nouville.

 

 

kuendu-beach.jpg

 

 

 Démonstration de voltiges aquatiques par Hugo et clara sous l'oeil admiratif d'enfants calédoniens, puis petite balade en canoé sur le lagon . (merci Bernard et Françoise pour le canoé)

 

 

 

kuendubeach2.jpg

 

 L'hotel qui se trouve sur cette plage est construit dans un style traditionnel , nous avons apprécié le charmant petit resto sur pilotis mais ce que les enfants ont adoré c'est le WATER SLIDE !

Un espace de jeux aquatiques dans un décor de rêve.

Les enfants se sont tellement bien amusés que sous leur demande insistante nous les avons ramenés un autre jour .

 

 

kuendubeach3.jpg

Published by Sand
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 01:12
 
 rivière bleue 2
 
  Après s'être équipés de  3 VTT et d'un carrosse pour notre princesse, nous voici prêts pour partir à la découverte de la faune et la flore calédoniennes, à travers les 9000 ha du Parc de la Rivière Bleue. 
Notre projet de descente de la rivière en canoé est abandonné faute de place.
 

 
 
    Nous sommes dans la saison des pluies et nous ne pourrons pas éviter un beau grain en vélo.    
Heureusement ce fut bref, le temps d'enfiler les vêtements imperméables , de rouler un peu sous la pluie que le soleil tropical resurgit de nouveau.
Nous nous déshabillons à tout hâte avant de se liquéfier entièrement au soleil ... 
 
 
riviere-bleue-1.jpg
 
  Le Parc comprend de nombreux sentiers balisés qui traversent l'ensemble de l'espace protégé.
 
riviere-bleue-7.jpg
 
   
On découvre  le lac de Yaté avec sa forêt noyée (depuis des dizaines d'année, le bois imputrécible résistant au temps), les forêts de chênes gomme, les kaoris et autres pins colonnaires.
 
 
 
riviere-bleue-4.jpg
      La température de l'eau de la rivière bleue n'est pas la même que celle du lagon de Tahiti !!
Les enfants sont devenus bien frileux et leur mère encore plus ! 
 
riviere-bleue-6.jpg
 
Ce grand Kaori est âgé d'environ 1000 ans.
 Il doit sa sauvegarde à ses dimensions impressionnantes qui le rendent inexploitable :
diamètre à hauteur de poitrine : 2,70 m
hauteur du tronc : 20 m
hauteur totale : 40 m
diamètre du houppier : 35 m
Il fait parti des conifères tropicaux dont la Nouvelle Calédonie est particulièrement riche : 42 espèces toutes endémiques.
Cette espèce de kaori ne se trouve que dans les forêts humides , sur terrains miniers du Sud de la grande Terre.
Le parc compte la plus forte population de cagous (environ 600).
C'est un oiseau unique au monde, il est emblématique de la Nouvelle Calédonie tout comme le kiwi l'est à la Nouvelle Zélande.
Nous avons pu en observer plusieurs.
rivière bleue 8
   
Published by Sand
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 22:50

 

 

 

project1046_high-1-.jpg

 photo : Arthur magazine archive

 

 

Dernier des grands travaux du Président François MITTERRAND, le centre culturel Jean-Marie TJIBAOU à NOUMEA en Nouvelle-Calédonie est une véritable œuvre d’art dédiée à la culture kanake.

C'est une symbiose d'architecture et d'art océanien.

 

 

 

djibaou4.jpg

 

 

 

 

 

djibaou2.jpg

 

  Le sculpteur étant considéré comme le médiateur entre le monde visible et le monde invisible, il  était plus proche du prêtre que de l'artiste. Son geste était guidé par les ancêtres.

 

tjibaou1.jpg

 

 

 La case traditionnelle ronde  est l’élément architectural endogène au pays kanak.

Sa forme ronde offre peu de prise aux vents forts ( cyclones), elle est entièrement construite avec des matériaux végétaux.

La forte pente du toit permet un écoulement rapide des eaux.

 

tjibaou3 

 

 

  Lors de notre séjour nous ne sommes pas allés dans les tribus kanaks, il aurait fallu prendre un guide, mais nous avons été surpris par leur nombre très important , environ 300 !

Il y a une trentaine de langues et dialectes.

Cette société est liée par une forte unité sociale, religieuse et artistique.

La culture kanak repose sur 5 principaux éléments :

 

LA TERRE : c'est l'origine de l'homme, la tribu appartient à la terre et non l'inverse.

 

LA PAROLE DU CHEF : considérée comme sage, le chef a tout les pouvoirs sur son terrain , il incarne l'esprit du clan et sa mémoire.

"Faire la coutume", c'est faire des échanges lors de cérémonies coutumières, des cadeaux de même valeur sont échangés.

De même si on veut aller dans une tribu ou passer sur leurs terres, un cadeau à la hauteur de la demande doit être offert.

 

LES ESPRITS : ils se retrouvent parmi la tribu, aucune initiative ne peut être prise sans consulter les ancêtres défunts.

  

L'IGNAME : elle régule la vie de la tribu , elle est la source alimentaire principale des mélanaisiens. Chaque étape de leur culture rythme la vie kanak au fil de l'année.

 

LA DANSE : très importante dans la culture kanak lors de cérémonies. Certaines avaient été prohibées lors de l'administration coloniale.

 

LA GRANDE CASE :  c'est le symbole de la puissance des hommes , elle permet de réunir les habitants.

 

 

portrait kanak

 

 

"un zoreille qui parle à l'oreille d'un kanak ! "

 

  Que dit Hugo à l'oreille de ce mélanaisien ? 

 

portrait-kanak-et-hugo.jpg

 

Pour info "un zoreille" est le surnom donné aux métroplitains par les kanaks.

 

Ce surnom pourrait avoir diverses explications :

 

1. parce que les Métropolitains tendent l’oreille pour comprendre la langue parlée.

2. parce que, quand les Métropolitains débarquent sur l’île, leurs oreilles deviennent rouges du fait de la chaleur tropicale ;

3. parce qu'anciennement, lorsqu'ils venaient de France métropolitaine, c’était pour espionner la population locale en laissant traîner leurs oreilles et en rendre compte à Paris. 

 

 

 

dessins-kanaks.jpg

 

des idées de pour l'école ... ;-)

 

case-dessin.jpg

 

 

 

Published by Sand
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 00:57

 

 Le 30 décembre 2011 nous nous envolons in extremis vers la Nouvelle Calédonie, direction le  tropique du capricorne à 1500 kms à l'Est de la côte australienne. 

Un départ un peu en catastrophe puisque nous sommes arrivés à 5h à l'aéroport, pour un décollage à 5h30  ! 

L'hôtesse après quelques petites remontrances nous enregistre tout de même.

Au poste de Police, c'est au pas de course que nous doublons une centaine de touristes japonnais en partance pour l'avion suivant, outrés par notre impolitesse ... excuse me !  

Nous parvenons tout de même à monter dans l'avion... heureusement car il n'y a qu'un vol par semaine !

 

Durant le voyage, ce n'est pas sans émotions que nous passons à côté d'îles aux noms célèbres, si lointaines de la métropole, qui invitent inévitablement aux rêves d'aventures  : îles Vanuatu, Wallis, Futuna , Port-Vila, île Fidji, autres petits bouts de terre perdus au milieu de cet immense océan.

 

Pour rappel ou pour info , la Nouvelle Calédonie fait partie de la Mélanésie, sous groupe qui avec la Polynésie et la Micronésie , constitue le continent Océanien. ( réf : leçon d'hist et géo de Hugo).

Les calédoniens sont donc des mélanésiens.

 

La grande terre surnommée le caillou ou la kanaky est bien plus grande que Tahiti ! 16 750 km2 contre 3 521km2 pour Tahiti.

Venant de Tahiti où nous sommes coincés entre montagne et lagon, nous partons vers les grands espaces ... youpi !

 

 

 

 

noumea-vue.jpg

 

 

 En 6h de vol , nous perdons un jour et arrivons le 31 décembre à l'aéroport de la Tontouta.

 

 

 

Nouméa est à 40 kms de l'aéroport, c'est une ville étalée sur une presqu'île vallonnée pointée sur le lagon.

 

 

Nous nous apercevrons au cours de notre voyage que c'est la seule véritable ville de la Nouvelle Calédonie.

 

A première vue , Nouméa n'apparait pas comme une destination touristique évidente.

Nous longeons l'usine de Nickel (premier producteur au monde) de Doniambo et les banlieux qui l'entourent.

La première impression est celle d'une improbable zone industrielle installée au bord d'un lagon.

 

Décrite dans les guides comme "le petit Nice" du pacifique ( 100 000 habs) , ou la "petite France du Pacifique" par les japonais,  la ville de Nouméa montre d'abord une architecture hétéroclite.

La ville est âgée d'un peu plus de 150 ans, d'anciennes demeures coloniales cotoient des immeubles des années 70, de nombreux quartiers résidentiels et des constructions plus modernes.

 

noumea-vue-2.jpg

 

 

Le charme de cette ville n'émane pas de son architecture mais de sa localisation, son climat " île de l'éternel printemps" et sa végétation tropicale .

Son littoral offre d'immenses baies en plein coeur de la ville pour les amoureux de la mer, le plus grand lagon du monde est "à portée de palmes ou de rame ou de wishbone", de charmants petits îlots sont aussi à proximité.

 

 

 

 

anse-vata.jpg

 

 

 Pour Thomas , ces immenses baies sont un paradis pour les voileux !

 

L'anse Vata est le rdv des wind surfers, c'est ici même que Robert Teritehau , Tahitien d'origine, a grandi et est devenu le champion que nombreux d'entre vous connaissent.

 

D'ailleurs ce jour là , il est dans les parages , des champions tahitiens sont venus affronter des champions calédoniens.

 

Sur la plage, des planches à voile gréées attendent le fun boarder ... impossible de résister même si le vent n'est pas trop fort ce jour là !

 

 

planche-a-voile.jpg

 

 

 

  Ce que vous voyez n'est autre qu'un père qui fait partager une de ses passions à ses enfants...  instants de jubilation pour ce dernier...

 

 

 

 

 

  La place des cocotiers et son vieux kiosque à musique est un grand espace vert en plein centre ville, des pelouses invitent au farniente à l'ombre des magnifiques flamboyants centenaires.

 

place-des-cocotiers.jpg

Published by Sand
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 22:50

  

SANTE et accès aux soins pour tous,

 

PROSPERITE et PARTAGE,

 

un président RESPECTABLE,

 

 

de l'AMOUR, des AMIS,

 

des RENCONTRES, des DECOUVERTES

 

 

 

 du BONHEUR

 

bref... Bonne Année 2012 !

 

 

 

voeuxnoumea2012 

Published by Thom,Sand
commenter cet article
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 00:37

  Voici quelques photos et vidéos de mon premier spectacle de danse tahitienne.

Je les ai récupérées à gauche et à droite car Thomas a loupé le spectacle qui a commencé plus tôt que prévu.

 

 

  ci-dessous un extrait d'une danse rapide appelée "OTEA"

 

 

 

 Nous sommes une trentaine de débutantes , quasiment que des popas, les polynésiens naissent déjà avec la danse tahitienne dans la peau et ont un niveau beaucoup plus avancé.

Ce que vous voyez sur les vidéos est le fruit de nombreuses heures d'entraînement intensif.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser ce n'est pas du tout évident et loin d'être naturel ...

De plus, il est impossible ici de pratiquer la danse tahitienne en dilettante comme je l'envisageais au début.

Les nombreuses écoles de danse travaillent dur toute l'année en vue de grandes festivités au mois de juin et juillet appelées HEIVA.

 

photocompositiondanse2.jpg 

 

 

danse plus lente appelée "APARIMA"

 

 

 

 bon, normalement il faut danser et chanter en même temps ... j'avoue que j'ai fait pas mal de playbac malgré mes efforts pour mémoriser les paroles !

 

 

 

En orange au milieu , Véronique notre prof de danse , un petit bout de femme exceptionnelle, au caractère bien trempé, qui porte toute en elle la culture et les valeurs de la Polynésie et met tout son coeur pour nous les faire partager.

 

 

groupe.jpg

 

 

 

Published by Sand
commenter cet article