Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 22:50

 

 

 

project1046_high-1-.jpg

 photo : Arthur magazine archive

 

 

Dernier des grands travaux du Président François MITTERRAND, le centre culturel Jean-Marie TJIBAOU à NOUMEA en Nouvelle-Calédonie est une véritable œuvre d’art dédiée à la culture kanake.

C'est une symbiose d'architecture et d'art océanien.

 

 

 

djibaou4.jpg

 

 

 

 

 

djibaou2.jpg

 

  Le sculpteur étant considéré comme le médiateur entre le monde visible et le monde invisible, il  était plus proche du prêtre que de l'artiste. Son geste était guidé par les ancêtres.

 

tjibaou1.jpg

 

 

 La case traditionnelle ronde  est l’élément architectural endogène au pays kanak.

Sa forme ronde offre peu de prise aux vents forts ( cyclones), elle est entièrement construite avec des matériaux végétaux.

La forte pente du toit permet un écoulement rapide des eaux.

 

tjibaou3 

 

 

  Lors de notre séjour nous ne sommes pas allés dans les tribus kanaks, il aurait fallu prendre un guide, mais nous avons été surpris par leur nombre très important , environ 300 !

Il y a une trentaine de langues et dialectes.

Cette société est liée par une forte unité sociale, religieuse et artistique.

La culture kanak repose sur 5 principaux éléments :

 

LA TERRE : c'est l'origine de l'homme, la tribu appartient à la terre et non l'inverse.

 

LA PAROLE DU CHEF : considérée comme sage, le chef a tout les pouvoirs sur son terrain , il incarne l'esprit du clan et sa mémoire.

"Faire la coutume", c'est faire des échanges lors de cérémonies coutumières, des cadeaux de même valeur sont échangés.

De même si on veut aller dans une tribu ou passer sur leurs terres, un cadeau à la hauteur de la demande doit être offert.

 

LES ESPRITS : ils se retrouvent parmi la tribu, aucune initiative ne peut être prise sans consulter les ancêtres défunts.

  

L'IGNAME : elle régule la vie de la tribu , elle est la source alimentaire principale des mélanaisiens. Chaque étape de leur culture rythme la vie kanak au fil de l'année.

 

LA DANSE : très importante dans la culture kanak lors de cérémonies. Certaines avaient été prohibées lors de l'administration coloniale.

 

LA GRANDE CASE :  c'est le symbole de la puissance des hommes , elle permet de réunir les habitants.

 

 

portrait kanak

 

 

"un zoreille qui parle à l'oreille d'un kanak ! "

 

  Que dit Hugo à l'oreille de ce mélanaisien ? 

 

portrait-kanak-et-hugo.jpg

 

Pour info "un zoreille" est le surnom donné aux métroplitains par les kanaks.

 

Ce surnom pourrait avoir diverses explications :

 

1. parce que les Métropolitains tendent l’oreille pour comprendre la langue parlée.

2. parce que, quand les Métropolitains débarquent sur l’île, leurs oreilles deviennent rouges du fait de la chaleur tropicale ;

3. parce qu'anciennement, lorsqu'ils venaient de France métropolitaine, c’était pour espionner la population locale en laissant traîner leurs oreilles et en rendre compte à Paris. 

 

 

 

dessins-kanaks.jpg

 

des idées de pour l'école ... ;-)

 

case-dessin.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sand
commenter cet article

commentaires