Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 00:57

 

 Le 30 décembre 2011 nous nous envolons in extremis vers la Nouvelle Calédonie, direction le  tropique du capricorne à 1500 kms à l'Est de la côte australienne. 

Un départ un peu en catastrophe puisque nous sommes arrivés à 5h à l'aéroport, pour un décollage à 5h30  ! 

L'hôtesse après quelques petites remontrances nous enregistre tout de même.

Au poste de Police, c'est au pas de course que nous doublons une centaine de touristes japonnais en partance pour l'avion suivant, outrés par notre impolitesse ... excuse me !  

Nous parvenons tout de même à monter dans l'avion... heureusement car il n'y a qu'un vol par semaine !

 

Durant le voyage, ce n'est pas sans émotions que nous passons à côté d'îles aux noms célèbres, si lointaines de la métropole, qui invitent inévitablement aux rêves d'aventures  : îles Vanuatu, Wallis, Futuna , Port-Vila, île Fidji, autres petits bouts de terre perdus au milieu de cet immense océan.

 

Pour rappel ou pour info , la Nouvelle Calédonie fait partie de la Mélanésie, sous groupe qui avec la Polynésie et la Micronésie , constitue le continent Océanien. ( réf : leçon d'hist et géo de Hugo).

Les calédoniens sont donc des mélanésiens.

 

La grande terre surnommée le caillou ou la kanaky est bien plus grande que Tahiti ! 16 750 km2 contre 3 521km2 pour Tahiti.

Venant de Tahiti où nous sommes coincés entre montagne et lagon, nous partons vers les grands espaces ... youpi !

 

 

 

 

noumea-vue.jpg

 

 

 En 6h de vol , nous perdons un jour et arrivons le 31 décembre à l'aéroport de la Tontouta.

 

 

 

Nouméa est à 40 kms de l'aéroport, c'est une ville étalée sur une presqu'île vallonnée pointée sur le lagon.

 

 

Nous nous apercevrons au cours de notre voyage que c'est la seule véritable ville de la Nouvelle Calédonie.

 

A première vue , Nouméa n'apparait pas comme une destination touristique évidente.

Nous longeons l'usine de Nickel (premier producteur au monde) de Doniambo et les banlieux qui l'entourent.

La première impression est celle d'une improbable zone industrielle installée au bord d'un lagon.

 

Décrite dans les guides comme "le petit Nice" du pacifique ( 100 000 habs) , ou la "petite France du Pacifique" par les japonais,  la ville de Nouméa montre d'abord une architecture hétéroclite.

La ville est âgée d'un peu plus de 150 ans, d'anciennes demeures coloniales cotoient des immeubles des années 70, de nombreux quartiers résidentiels et des constructions plus modernes.

 

noumea-vue-2.jpg

 

 

Le charme de cette ville n'émane pas de son architecture mais de sa localisation, son climat " île de l'éternel printemps" et sa végétation tropicale .

Son littoral offre d'immenses baies en plein coeur de la ville pour les amoureux de la mer, le plus grand lagon du monde est "à portée de palmes ou de rame ou de wishbone", de charmants petits îlots sont aussi à proximité.

 

 

 

 

anse-vata.jpg

 

 

 Pour Thomas , ces immenses baies sont un paradis pour les voileux !

 

L'anse Vata est le rdv des wind surfers, c'est ici même que Robert Teritehau , Tahitien d'origine, a grandi et est devenu le champion que nombreux d'entre vous connaissent.

 

D'ailleurs ce jour là , il est dans les parages , des champions tahitiens sont venus affronter des champions calédoniens.

 

Sur la plage, des planches à voile gréées attendent le fun boarder ... impossible de résister même si le vent n'est pas trop fort ce jour là !

 

 

planche-a-voile.jpg

 

 

 

  Ce que vous voyez n'est autre qu'un père qui fait partager une de ses passions à ses enfants...  instants de jubilation pour ce dernier...

 

 

 

 

 

  La place des cocotiers et son vieux kiosque à musique est un grand espace vert en plein centre ville, des pelouses invitent au farniente à l'ombre des magnifiques flamboyants centenaires.

 

place-des-cocotiers.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sand
commenter cet article

commentaires

VERRIER Coralie 14/05/2014 17:02

Bonjour,

Je suis en Licence Management et Marketing Evénementiel et j'organise un festival-concours "Si loin, si près". Celui ci consiste à permettre à des jeunes (jusqu'a 35 ans) de présenter devant un
jury l'un de leurs voyages sous une forme originale ( roman-photos, reportages, expo photos, montages vidéos ...). Toute idée nouvelle est acceptée. A la clé, une récompense de 1500€ de
chèques-voyages !

Il se déroulera les 7 et 8 novembre à Mâcon (environ 35 min de Lyon) à la Maison des Jeunes et de la Culture de l'Héritan. J'ai pensé que vous et vos enfants pourriez être intéressés , au vue de
votre projet. Il est certain que vous avez vécu une expérience extraordinaire et le faire partager à d'autres serait juste génial. Beaucoup trop de jeunes ici, hésitent à partir par peur de
l'inconnu et de la différence de culture. Vous pourriez ainsi les rassurer et les inciter donc à partir pour de nouvelles aventures dans des contrées méconnues.

En plus, diverses associations à but humanitaire seront présentes sur le festival afin de proposer des séjours aux tarifs préférentiels aux meilleurs participants.
Si vous êtes interessés, je vous laisse mes coordonnées et n'hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements si besoin.

Bonne journée,

Coralie VERRIER , cverrier@mjc-heritanmacon.org

--
Coralie VERRIER, responsable adjointe "Si loin, si près"
MJC de l'Héritan, 71000 Mâcon
03 85 21 91 70
cverrier@mjc-heritanmacon.org

theo et beatrice empereur de bourg st maurice 21/05/2012 21:07

bonjour a tous j'espere que vous aller bien je ne sais pas ou vous etes actuellement nous pensons toujours a vous.Hugo a grandi et Clara aussi.Katie on te voie pas sur la video dommagz:) j'espere
avoir de vos nouvel gros bizoux béa et théo

Doudou 21/02/2012 12:44

Aaaaaaah la ponctualité.... Vous n'êtes pas si parfait alors :). Dîtes moi la vérité, vous avez eu votre avion grâce à Hugo, Clara et leurs petits yeux de biche n'est ce pas ? ;)

Hugo se débrouille super bien en planche à voile! Il a même l'air plus stable que son papa au début de la vidéo :p . En passant, je ne sais pas qui a choisi la musique mais je n'aurai pas fait
mieux ;)

Bises, doudou

Thom,Sand, Hugo et Clara 01/03/2012 07:01



On a eu du bol pour le vol, il n'y avait que 2 vols qui embarquaient, et l'aéroport est bien petit.
Concernant la stabilité : dépend de la vitesse, de la masse du planchiste, de la largeur de la planche (et de sa forme), de la position de la dérive, du l'état de la mer...
Bises



Nathalie 18/02/2012 22:36

Coucou,
vous faites un bien beau voyage! vous avez bien raison de partager avec nous un peu de ciel bleu et de soleil, on en a bien besoin! on a eu pas mal de neige ces derniers temps et surtout du
verglas. La tuyauterie a pris mal! enfin, c'est fini maintenant, le printemps ne devrait plus tarder.
Pourquoi dites vous les invitations en juillet sont lancées? vous rentrez? si c'est le cas, bien sûr que nous aussi nous voulons vous inviter, ce fut un peu bref l'été dernier...nous aurons peut
être plus de temps cette fois ci.
Alors à un de ces jours, en attendant on va continuer à rêver apr procuration.
Bises à tous les quatre.
PS: les enfnats ont drôment grandi!
Nathalie
PPS: Paul aussi, il a atteint le 1m60!il me dépasse, sniff...

Sand 20/02/2012 23:59



1,60 ! s'il continue comme ça , il va falloir qu'il fasse du basket !


oui on rentre cet été , on quitte la Polynésie définitivement, pour différentes raisons Thomas n'a pas renouvelé le contrat pour 2 ans de plus. Je pensais que Hugo l'avait dit à Paul.


 On récupère notre maison de Nailloux en juillet sans doute.


Donc on aura tout le temps de se retrouver ! :)


En attendant on profite encore de ce petit coin de paradis.


Bisous à tous les 4