Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 06:00

 

'Quand les premiers Maoris arrivent de Polynésie à bord de leurs pirogues, ils trouvent une terre qui ne ressemble à rien de ce qu'ils ont vu jusque là, un monde préhistorique, isolé et unique. Ils la nomment "Aotearoa", " la pays du long nuage blanc", à cause de la brume qui, souvent, auréole les volcans, et des neiges éternelles des massifs qui s'étendent à perte de vue.' ( ref : National Géographic).

 

 

Quand les Corrège arrivent de Polynésie à bord d'Air Tahiti Nui, ils trouvent une terre accueillante à la géographie étonnante et variée, qui ne ressemble à rien d'autre de ce qu'ils ont vu jusque là, un monde constitué d'un fascinant mélange de cultures , le résultat d'un héritage britannique qui côtoit l'histoire maorie.

 

 

Trouvé par hasard, c'est Adeline qui a organisé tout notre séjour. 

 

carte.JPG

 

Notre parcours, est ici.

 

Arrivée à Auckland. Temps de pluie : des bourrasques, ciel gris, bas. On se jette sur les différents prospectus gratuits. Le tourisme est la première ressource de la NZ, Bed & breakfast, motels, hôtels, activités et parcs font leurs pubs dans des fascicules (jusqu’à 200 pages).

La navette que l’on a contacté arrive enfin et nous conduit (à gauche déjà), dans la zone pour récupérer notre voiture. Bien sûr la Mazda est automatique et son volant est à droite. On mettra longtemps  à aller du bon côté pour rentrer dans la voiture...

Pour ce rendre à l’hôtel en plein centre, seule la voix du GPS ne semble pas hostile. A quand les GPS qui diront, après l’intersection, restez sur la voie de gauche. … Au rond point regardez à votre droite l’arrivée éventuelle d’un obstacle mobile…

 

 

auckland1

 Auckland : vue de la mer

 

 

Dans le classement mondial des villes selon leur qualité de vie, Auckland se trouve en 4 ième position. Elle connait un climat doux, chaud et ensoleillé : en moyenne 13 ° en hiver, 20° en été et  245 jours de soleil par an. Pour Auckland, on est tombé dans les 120 jours restants...

Elle est appelée "City of sails", l'eau est omniprésente, d'un côté la mer de Tasman et de l'autre l'Océan Pacifique.

Le port abrite des milliers de voiliers qui participeront à de grandes régates.

C'est la ville la plus peuplée du pays, 1,4 millions d'habitants, très cosmopolite, elle héberge la plus grande population polynésienne au monde : 11,5 % de Maoris, 14,9 % de population des îles du Pacifique.

 

 

 

auckland2

 

 En plein centre ville, dans le quartier de Queen Street ,shopping au programme, ici le Père -Noël porte des bottes, et est accompagné de rennes, rien à voir avec Tahiti...

 

 

auckland3

 

Vues de l'hôtel.

 

 

 Sky Tower, la plus haute tour de l'hémisphère sud, illuminée  hors des nuages, il faudra que l'on revienne pour monter au sommet ... au nord une vue vers le port.

 

 

 

 

 

auckland4.jpg

 

 

 Côté joueurs, ils se préparent, côté shops, il sont prêts...

 

 

 

auckland5.jpg

 

 

 

EXPLORE NZ – AMERICA’S CUP SAILING .

Rendez-vous sur le ponton, c’est classique. J’ai pris mes chaussures de pont (Collectors depuis cette nav), j’avais tenté de commencer à réviser le vocabulaire, mais ce ne sera pas nécessaire. Donc le skipper, 3 équipiers confirmés, accompagnés d’une quinzaine de touristes aux origines éclatées. Sortie au moteur, on est sur un quai prestigieux, on longe donc de très beaux bateaux, dont un petit Wally de 50 pieds environ…  Tous les moulins à café sont sur le gros winch tribord à hisser la grand voile. Energiques, nous sommes stoppés par la bosse de riz qu’il faut larguer pour  achever notre œuvre. La voile a une jolie forme, je scrute lattes et penons.

Navigation de presque 2h dans la baie d’Oraki, je m’attends à tout moment à me faire doubler par Alinghi. Mais ils ne viendront pas les lâches … Les manœuvres sont assez simples. Un peu inquiet de n’avoir pas bien suivi le flot initial de consignes, je tente une demande d’explications avant le premier empannage à Pedro un NZ pur souche. Ce sont finalement les explications de Pierre-Antoine, un 4zart, me rassurent. Fraichement diplômé, fou de voile il cherche du travail à Auckland. En attendant il promène les touristes sur ce bateau magique … Pour le virement ou l’empannage, la voile est bordée jusqu’à être dans l’axe du bateau, puis choquée lentement par un des pros. Un autre pro s’occupant des bastaques qui sont impressionnantes…

Le bateau ne possède plus aucun des réglages de course. Mais dans environ 10 nœuds de vent nous feront une pointe à 11.8 nds (quand j’étais à la barre). Une descente grand largue. Grand moment. Barre très douce, bateau très vif… Pour finir on ira virer après le viaduc, un petit doute nous assaille en regardant le mat passer sous le pont… Lien

 

 

 

auckland6.jpg

 

Après la navigation sur NZ 41 en 'solitaire' on part en famille à la poursuite de dauphins. La quête sera longue, mais le résulat sera à la hauteur de nos espérances. Le capitaine et ses assistantes scrutent les oiseux qui pêchent en groupe. S'il y a des oiseaux, il y a des bancs de poissons, et sans doute des dauphins. Après 2 tentatives infructueuses, enfin on peut  admirer un grand banc de dauphins communs pendant un long moment ! Majestueux, énergiques, joueurs (au surf dans la vague d'étrave), sauteurs, libres...

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Thom et Sand
commenter cet article

commentaires

karine flo oceane et alex 27/12/2010 11:38


Bravo pour ttes ces infos et magnifiques photos. C'Est sympa de pouvoir vs suivre! Gros bisous de nous 4.


Franck 27/12/2010 10:15


Super !
Pas trop froid par rapport à Papeete ?
Si vous pouviez mettre les dates qu'on puisse vous situer chaque jour...
Noël, c'était où ?
Bises de nous 6.